Police des taxis : Boers et clandestins aux portes des aéroports !

Pat Réserver un taxi Commentaires Désactivés

Vous êtes habitué des habitacles de taxis ou VTC pour vous rendre à l’aéroport ?

Sachez qu’à Paris, un phénomène dans le secteur du transport existe depuis plusieurs années maintenant.

Savez-vous lequel ?

L’exercice illégal de la fonction de taxi !

Face à l’activité grandissante des chauffeurs de taxis clandestins, les Boers sont actifs dans la capitale !

Police des taxis : boers et clandestins aux portes des aéroports, V-Taxi vous informe dans cet article à ce sujet…

Une brigade fondée en 1938

C’est en 1938 que la préfecture de police mis en place une brigade spécialisée dans le contrôle des taxis.

Le groupe « transport de personnes » de la préfecture de police est plus connu sous le nom de « Boers ».


La brigade des Boers est composée de plus de 70 fonctionnaires de police en civil.

On y compte aussi près 5 officiers de police judiciaire.

Répartis en deux groupes, ils sont opérationnels 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 h.

Cette police est chargée de contrôler les taxis et autres véhicules dédiés au transport de personnes.

La brigade veille donc au respect de la réglementation des chauffeurs de taxis.

Mais elle a également pour mission de traquer les taxis officieux dit « clandestins ».

Racolage à la descente de l’avion

Depuis cinq ans, selon les chiffres de la préfecture de police, les Boers, ont constaté plus 1 475 délits.

La majorité des imposteurs sont arrêtés pour « exercice illégal de l’activité de taxi ».

Un chiffre s’élevant à 613 uniquement sur les zones aéroportuaires.

Cela représente environ 41.5 % des délits.

À savoir que sur les deux aéroports parisiens, 546 ont été relevées sur Roissy.

Un total de près de 70 % des infractions sur cet aéroport.

Prenez donc vos précautions que ce soit à Roissy ou ailleurs dans la capitale…

Beaucoup de chauffeurs peu scrupuleux n’hésiteront pas à vous arnaquer pour quelques billets.

Les conséquences ?

Les racoleurs risquent jusqu’à un an de prison et 15.000 euros d’amende.

Mais la sanction la plus lourde est supportée par les « taxis officiels ».

En effet, les taxis clandestins ont une influence néfaste sur l’image de la profession.

L’image du  » rendre service  » se transforme alors en « arnaque touriste »…

Pas vraiment agréable pour les chauffeurs qui sont pleinement engagés dans leur métier.

Malheureusement, beaucoup de gens ne distinguent pas les chauffeurs officiels, des chauffeurs officieux « .

Mais il existe une méthode pour éviter les racoleurs, la connaissez-vous ?

En quelques clics, réservez un taxi !

Nos chauffeurs sont rigoureusement choisis selon plusieurs critères.

Finis les arnaques, il n’y a plus aucune ambiguïté, le prix du transfert est connu, et le paiement en ligne est sécurisé.

Que votre direction soit la gare, la tour Eiffel ou encore l’aéroport, embarquez pour un trajet de qualité.

Tous les jours, et même la nuit, la réservation est possible sur l’application V-Taxi !